Ste Geneviève Autrement

L'association Ste Geneviève Autrement, créée en 1990,  a été présente au Conseil municipal pendant dix-neuf ans, de 1995 à 2014, après avoir présenté une liste et un programme électoral à trois reprises. Aujourd'hui, elle continue d'être au service des Génovéfains en appuyant des initiatives associatives.

Pourquoi avoir créé cette association ?

Un engagement politique et un engagement associatif

Aux élections municipales de 1989, la municipalité de gauche sortante et une liste constituée d'amis de cette municipalité (puisqu'elle avait l'investiture du PC et du PS) ont réuni ensemble 75% des voix. Une liste "verts" avait obtenu 5 %. 

Ces résultats montraient au moins la faiblesse du débat au sein de notre Ville de Ste Geneviève. 

Par ailleurs, phénomène général en France, l'abstention montait et les votes de protestation nourrissaient de plus en plus le Front national.  

Avec quelques amis, nous avons donc entrepris de réagir en prenant le parti d'agir localement, d'étudier les questions qui se présentent à notre ville, d'être vigilant sur l'action de la municipalité et de faire des propositions. Notre projet était également de susciter de nouveaux services à la population par la voie associative.

De 1990 à 1995, nous avons pris connaissance de la ville et du fonctionnement du conseil municipal et organisé quelques réunions publiques dont deux ont eu un bon succès, sur l'Europe (avec M. Chandernagor notamment) et sur le SIDA (avec M. Douste-Blazy).
De 1995 à 2014, nous avons agi sur le plan politique ; et nous avons apporté un soutien à des initiatives associatives - comme Hercule, la Maison des jeunes et de la culture, le Réseau des échanges et savoirs, qui ont retrouvé une vie grâce à des membres de Ste Geneviève Autrement.
Depuis 2014, nous avons pris du recul par rapport à la vie politique de la commune et plusieurs d'entre nous s'engagent plus directement encore dans l'animation des associations.

L'engagement politique de Ste Geneviève Autrement

Nous avons formé une liste pour les élections municipales de 1995 ; toute notre campagne s'est basée sur un programme assez bien charpenté. Malgré la présence de la liste de gauche, d'une liste Verts, d'une liste RPR-UDF et d'une liste F.N., nous avons obtenu près de 10 % des voix, ce qui nous a donné deux élus.

En 2001, nous avons été la seule organisation à présenter une liste. Avec 33 % des  voix, nous avons eu six élus.

En 2008, l'UMP ayant décidé de mettre en tête de liste une personne inexpérimentée,  il a semblé préférable de présenter une liste à côté de celle de l'UMP. A trois listes (y compris une liste MoDem), l'opposition a obtenu en tout 33 % des voix.

De 2008 à 2014, parmi les trois groupes d'opposition au conseil municipal, celui de Ste Geneviève Autrement intervient le plus fréquemment pour interroger, critiquer, faire des propositions. Dès 2008, avec la conseillère municipale du Modem, nous avons contribué à une union de l'opposition de sorte que Ste Geneviève Autrement, après une longue présence au Conseil municipal (dix-neuf ans), a passé le relais.

En 2014, la liste Ste Geneviève pour tous a réuni l'UMP, l'UDI, le Modem, un parti d'intérêt communal formé surtout de jeunes désireux de s'impliquer das la vie politique (le parti des génovéfains) et des personnes qui n'adhèrent à aucun parti.

Un motif de grande satisfaction : la participation de jeunes issus de l'immigration

Pendant des années, nous nous sommes promenés dans tous les quartiers de la commune et abordions les gens sur le trottoir, jeunes et personnes d'âge mûr, quelle que soit leur origine. Entre 2008 et 2010 plusieurs jeunes hommes et jeunes femmes sont venus nous voir, disant qu'ils voulaient s'engager en politique et qu'ils souhaitaient le faire à nos côtés. L'un d'entre eux, Yassin Lamaoui, est aujourd'hui conseiller municipal. C'est un motif de très grande satisfaction.

Dans quel esprit nous avons agi comme conseillers municipaux

Nous avons joué aussi bien que possible notre rôle de vigilance, critique et proposition ; nous étions - et nous sommes encore ! - à l'écoute des habitants de la ville, nous assurions, dans la mesure de nos moyens, une information différente de l'information officielle. 

Nos interventions au conseil municipal, nos dossiers,  nos bulletins, distribués dans toutes les boîtes à lettre pendant plus de dix ans, et ce site Internet, où nous montrons l'essentiel de ce que nous avons écrit, étaient et sont encore là pour permettre à chacun de mieux nous connaître,  notre action et aussi l'esprit qui nous anime. 

Les deux élus de  2008 à  2014 furent Henri Prévot et Paule Parmentier.

Henri Prévot était inscrit au Nouveau Centre. Paule Parmentier, comme la plupart des autres membres de la liste de Ste Geneviève Autrement, n'adhère pas à un parti politique.

Encore au service de nos concitoyens

Après les élections de 2014, les premières depuis 1995 qui n'ont donné aucun conseiller municipal issu de ses rangs, l'association Ste Geneviève Autrement a décidé de se mettre en veilleuse. Au début de 2019, elle ne peut pas rester absente du Grand Débat.

***********