Texte des interventions d'Henri Prévot, conseiller municipal
au cours de la réunion du Conseil municipal du 31 mars 1998

 
 

Mise à jour du tableau des effectifs

Vous nous présentez régulièrement des propositions de mise à jour du tableau des effectifs. Cela répond aux besoins de la gestion quotidienne du personnel et ce n'est pas le lieu, ici, de faire des remarques sur des propositions ponctuelles. Je saisis néanmoins cette occasion pour vous demander de nous faire au cours d'une prochaine réunion un exposé d'ensemble sur les principes qui guident la gestion du personnel, sur l'évolution des besoins, sur la façon dont évolue la carrière des employés municipaux.

Je crois savoir que les communes doivent désormais établir un bilan social. Vous serez amené à nous le présenter prochainement sans doute. Vous pourrez en profiter pour nous faire un exposé de votre politique du personnel.
 

Création d'une zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager, ZPPAUP

Les explications que vous nous avez données oralement sont intéressantes. Il s'agit de prendre des dispositions qui permettent de protéger le cimetière russe et de le mettre en valeur. Nous nous félicitons que la ville s'intéresse à ce haut lieu, que l'on peut appeler une nécropole, très connu en France et en Russie. La présence de cette nécropole pourrait d'ailleurs être le support d'une action culturelle de grande qualité. Nous votons donc pour cette délibération, en regrettant pourtant que les explications que vous nous avez données ne figurent pas dans le dossier que vous nous avez adressé avant la séance.
 

Le vote du taux des impôts

Nous ne ferons pas de grands développements sur ce vote puisqu'il s'agit seulement de confirmer les décisions de principe déjà prises sur le budget de 1998. Je dirai seulement que l'appréciation que l'on porte sur un budget ne peut se réduire à l'examen d'un taux d'augmentation des impôts : lorsque l'on vote pour un budget, c'est toute une politique que l'on approuve. Nous vous avons déjà expliqué pourquoi nous n'approuvions pas votre politique. En conséquence, nous voterons contre les taux d'imposition que vous proposez.