Interventions du groupe Ste Geneviève Autrement
à la réunion du Conseil municipal du 9 février 2010

 
Session de la propriété sise 239 route de Corbeil pour la construction de logements sociaux 
Périmètre d’usage de consommation exceptionnel à la Croix Blanche 
Opération de rénovation urbaine ; réaménagement de la rue Holbach et des abords 
Les antennes relais de téléphopne mobile 


Session de la propriété sise 239 route de Corbeil pour la construction de logements sociaux

Sur ce terrain, le conseil municipal a décidé de confier à la société Tradi Art la construction de logements sociaux sur ce terrain, route de Corbeil qui a été récemment acquis par la commune. Vous nous proposez de vendre le terrain à Tradi Art. Cela suggère que l’on se pose cette question : pourquoi la commune ne garderait-elle pas la maîtrise du sol sur lequel sont construits des logements sociaux ?

 
Périmètre d’usage de consommation exceptionnel à la Croix Blanche

Il s’agit de l’autorisation donnée aux commerces de la Croix Blanche d’ouvrir le dimanche, une question qui a déjà été abordée par le conseil municipal le 24 novembre 2009. Comme nous l’avons expliqué alors, pour montrer notre attachement au principe du repos dominical, nous nous abstiendrons.

 
Opération de rénovation urbaine ; réaménagement de la rue Holbach et des abords

Cet endroit est le cœur du quartier de Saint Hubert ; mais il est dépourvu d’animation. C’est paradoxal et assez désolant. Tout autour de cette grande place se côtoient un grand nombre d’associations et de services publics, secours populaire et secours catholique, bibliothèque, maison des jeunes et de la culture, relais Saint Hubert, club jeunes, etc. mais l’espace public entre les immeubles est vide. Comment en faire un lieu de convivialité ? Vous nous dites que l’éclairage sera amélioré ; c’est utile mais ce n’est évidemment pas suffisant. La question n’est pas simple, bien sûr ; il ne s’agit pas seulement d’une question d’équipement. Il faut que les gens se sentent en confiance, ce qui pose à nouveau la question de la sécurité, et qu’ils soient incités à entrer en relation. Plusieurs associations s’y emploient. Ont-elles été consultées sur l’aménagement de cet espace et sur la façon d’y créer une animation ? Pour réussir à lui redonner vie, il faudra peut-être y consacrer quelques crédits de fonctionnement. Sans cela les dépenses d’investissement sont inutiles.

 
Question orale posée par Mme Florence Pouch : les antennes relais de téléphone mobile

La question posée par Mme Pouch sur les antennes relais m’amène à vous informer, chers collègues, de la lettre que j’ai récemment adressée au maire pour lui rappeler ce que nous lui avons déjà demandé : que les personnes qui habitent près des antennes soient bien informées ; pour cela, que des mesures soient faites une fois par an au même endroit (il est important de les faire au même endroit pour pouvoir faire des comparaisons d’une année à l’autre) ; que l’on indique la puissance d’émission au moment où les mesures sont faites ; que l’on publie sur Internet chaque jour la puissance d’émission en moyenne journalière.

Et, comme Mme Pouch, nous vous demandons d’organiser enfin la réunion avec les opérateurs sur laquelle vous vous êtes engagé il y a déjà plus d’un an.