Texte des interventions d'Henri Prévot, conseiller municipal

au cours de la réunion du Conseil municipal du 1er juin 1999
(extraits)


Les principales interventions ont porté sur
- le dispositif ville vie vacances 1999
- le coût de traitement des ordures ménagères


Demande de subventions dans le cadre du dispositif ville vie vacances 1999 (Contrat de ville)

Vous nous proposez de demander des subventions pour mener quatre opérations. Toutes les quatre paraissent intéressantes. J'en commenterai deux. vous voulez changer le "cap" du hall d'accueil des jeunes. Vous prenez acte de l'échec de cette opération ; échec douloureux, non pas seulement en termes financiers, mais surtout du fait des déviances, des violences et des tensions entre personnes dont a été le siège ce malheureux Hall des jeunes. Mais il ne suffit pas de constater son échec ; il faut aussi en analyser les raisons.

Enfin, vous prenez en considération le travail remarquable que fait le centre équestre. Il y a déjà plus de trois ans notre association Ste Geneviève Autrement l'avait signalé dans son bulletin. Le directeur de ce centre, passionné d'action sociale, faisait monter des jeunes du quartier de Pergaud à des conditions de faveur, sans pratiquement aucun financement public. Il pourra développer cette action éducatrice ; nous nous en félicitons.

Rapports annuels d'exploitation des services publics de distribution d'eau et d'assainissement

Quant à la distribution d'eau, nous lisons dans ce rapport que des conduites de plomb ont été remplacées. Nous souhaiterions avoir un état de l'ensemble des conduites de plom encore existantes dans le réseau de Ste Geneviève et en amont. Nous lisons aussi que le taux de fuite est de 15 %. Nous savons bien qu'il y a toujours de fuites dans un réseau d'eau mais ce taux nous paraît excessif : nous souhaitons que vous nous présentiez une étude mettant en regard le montant des travaux à faire pour diminuer les fuites et le montant des économies réalisées. Enfin, vous nous dites que le prix est calculé selon une formule d'indexation ; nous souhaitons que vous nous donniez les composantes de cette formule.

Quant aux eaux usées, je vous ai posé des questions dans une lettre du 20 février. Vous venez de me faire remettre une réponse juste avant cette réunion, c'est à dire plus de trois mois après ma lettre. Il est regrettable que vous mettiez autant de temps à répondre - et que, parfois, vous ne répondiez pas.
 

Question orale sur le coût de traitement des ordures ménagères

Par lettre du 13 mai, il y a donc près de trois semaines, je vous ai informé que je vous demanderai ce soir des explications sur la baisse surprise annoncée il y a quelques semaines par la SEMARDEL. Le règlement intérieur de notre conseil exprime en effet le souhait que vous soyez informé à l'avance des questions orales de façon à pouvoir en préparer la réponse. (voir l'article 86). Or vous m'avez demandé de surseoir votre réponse. J'en conclus que ce laps de temps ne vous a pas suffi pour la préparer. Voici donc la question :

Au cours de la prochaine réunion du Conseil municipal je vous poserai une question relative au traitement des ordure ménagères.

La presse a donné une information selon laquelle le prix de traitement des ordures ménagères par la SEMARDEL sera sensiblement inférieur à ce qui était prévu ; dans une brochure largement diffusée la SEMARDEL indique un prix de traitement inférieur à ceux qui sont demandés par d'autres unités de traitement. C'est une information dont on a tout lieu de se féliciter.

Quel est le montant exact de cette baisse ?

Elle s'explique sans doute par une diminution des sommes versées par la SEMARDEL à ses partenaires, en particulier les banques et l'entreprise qui gère l'unité de traitement ; celles-ci ont-elles donné leur accord ? Peut-être y a-t-il d'autres facteurs expliquant cette diminution du coût ; si tel est le cas, quels sont-ils ?

Par ailleurs, alors que le coût de traitement diminue sensiblement, le montant de la taxe d'enlèvement d'ordure ménagère augmente de 8 %. Vous nous avez dit qu'en 1999 ce montant représentera le coût complet du traitement, ce qui n'était pas le cas antérieurement. Je souhaiterais connaître les composantes du prix de revient de collecte et de traitement des ordures ménagères en 1999 et le montant des subventions attendues pour le tri.