Les priorités d'Henri Prévot

Extraits du programme de Henri Prévot aux élections cantonales de 1998




Dans son activité de Conseiller général Henri Prévot donnera la priorité aux grandes questions de notre temps : sécurité,emploi,environnement et cadre de vie,jeunesse,action sociale, vie associative.

LA SECURITE

- une justice plus rapide, des policiers plus nombreux
- des clubs de prévention de la délinquance
- des parents responsables de leurs enfants
- des établissements spécialisés pour les jeunes récidivistes
- interdire effectivement les chiens d'attaque et sanctionner sévèrement les propriétaires
- aménager à la sortie des établissements scolaires des espaces de sécurité

L'EMPLOI

- conseiller, entourer les créateurs d'entreprise
- préparer la "sortie" des emplois-jeunes sur une bonne base économique
- accompagner les demandeurs d'emploi
- faciliter l'intégration des Rmistes : ne pas payer les gens à ne rien faire.

LE CADRE DE LA VIE QUOTIDIENNE

- revoir le fonctionnement de SEMARDEL, la société qui gère nos ordures ménagères,
- pousser le plus loin possible le tri des ordures ménagères
- développer dans les collectifs un mode de chauffage écologique, comme le bois
- améliorer et adapter les transports en commun
- développer des itinéraires pour les cyclistes
- créer des bureaux de télé-travail proches du lieu de domicile
- sensibiliser les jeunes à l'environnement

LES AIDES SOCIALES

- préférer les aides sociales qui incitent à rechercher et accepter un emploi - et non l'inverse.
- veiller à les réserver à ceux qui en ont réellement besoin

LES JEUNES - outre la sécurité, l'emploi et les collèges

- les aider à réussir à l'école
- les ouvrir à l'Union européenne
- leur donner le goût du projet et des moyens pour réussir
- leur offrir une culture de bon niveau
- favoriser la maîtrise des techniques nouvelles
- développer les loisirs éducatifs avec le concours de bénévoles

LA VIE ASSOCIATIVE

- développer la vie associative, surtout celle qui agit au bénéfice des jeunes, des personnes âgées et des personnes en difficulté.

L'action du Conseil général couvre un champ très large. Il n'est pas possible ici de tout présenter et de tout commenter. Dans le budget départemental, on connaît par exemple l'importance des collèges, des pompiers, des routes départementales.