Les élections cantonales de mars 2004
Naviguez sur notre site

Tous unis pour la première fois à Ste Geneviève des bois

Ste Geneviève Autrement, l'UMP, l'UDF, les NIPP (Non inscrits à un parti politique)

ont soutenu la candidature de Henri Prévot

Voyez :

      - les propositions pour l'Essonne et pour Ste Geneviève des bois 
                 un document de 16 pages illustrées distribué dans toutes les boîtes à lettres

       - les résultats 

       - pour quelques commentaires, notre éditorial de fn mars 2004

retour à la page d'accueil du site
 

                          Deux mots sur le conseil général de l'Essonne

                     La candidature de Henri Prévot
 
 
Naviguez sur ce site :   voyez l'essentiel
                                      Voyez nos interventions au conseil municipal
                                      prenez connaissance de nos journaux
                                       prenez connaissance  de nos principaux dossiers 

                                       l'éducation de la jeunesse
                                        la prévention de la délinquance,
                                              la communauté d'agglomération : à quoi elle sert, son coût de fonctionnement
                                              l'Opération de rénovation urbaine (ORU) des Aunettes : des actions intelligentes et utiles et un projet délirant de démolition d'immeubles bien conçus et très bien situés auquel les habitants sont massivement opposés.
                                            la gestion des ordures ménagères et l'affaire SEMARDEL

Le Conseil général est formé de 42 conseillers généraux. Chaque conseiller général est élu par un canton. La ville de Ste Geneviève des bois est un canton - c'est une "ville-canton". Les conseillers généraux sont élus pour six ans. Le conseil général est renouvelé pour moitié tous les trois ans.

En mars 2004, 21 conseillers généraux seront donc élus dans 21 cantons, dont celui de Ste Geneviève des bois.

Le même jour, les électeurs éliront les conseillers régionaux de la Région Ile de France.
Le régime de l'élection régionale est très compliqué - voir ci-dessous.

L'élection cantonale est uninominale à deux tours ; c'est à dire que l'on vote à chaque tour pour une seule personne, et non pour une liste comme aux municipales, aux régionales ou aux européennes. Au second tour ne peuvent se présenter que les candidats qui ont obtenu un nombre de votes suffisant au premier tour - de l'ordre de 20 % des votants, ce qui est beaucoup.
 

A quoi sert le Conseil Général ?

Le conseil général de l'Essonne
       c'est

1 milliard d'euros par an  - 6,6 milliards de francs
pour

  - l'accompagnement social 
          petite enfance / jeunesse / personnes âgées
  - le RMI et la recherche d'un emploi et le RMA - revenu minimum d'activité
  - les collèges
  - les routes départementales et l'aménagement du territoire
  - l'environnement
  - la politique de la ville
  - la prévention de la délinquance
  - la diffusion de la culture.

Une situation délicate

Les dépenses sociales représentent près de la moitié des dépenses. Ces dépenses augmentent beaucoup, ce qui crée des difficultés.

Le budget de l'Etat est dans une situation très tendue, ce qui ne va pas manquer de se traduire sur le budget du département. Il est déplorable que pendant les années de bonne conjoncture le gouvernement précédent n'ait pas diminué la dette. Au contraire, ce gouvernement de gauche avait par exemple créé une nouvelle aide, l'APA, une aide à l'autonomie, mais sans prévoir les moyens de répondre à ce nouveau droit qu'il avait créé. Le gouvernement actuel s'est donc trouvé dans l'obligation d'ajuster les droits et les moyens. A une époque où tout le monde trouve que l'on paie trop d'impôts, où la situation économique est difficile, où le budget national est lourdement déficitaire, comment faire ? Le rôle du gouvernement est délicat ; le Conseil général devra aussi définir une politique dans la transparence et la justice, après avoir choisi ses priorités..


 

Les résultats des élections cantonales de 2004 à Ste Geneviève des bois

Le vent de gauche qui a balayé notre pays a soufflé tellement fort que les résultats ne sont pas à la hauteur du travail réalisé par Ste Geneviève Autrement ni du  soin que nous avons apporté  à la préparation et la présentation de nos propositions.

Inscrits :      18771
votants :      11 802   soit 62,9 %
Exprimés:    11392    soit 60,7 %

Champion, divers gauche   :   6530   soit 57,3 % des votes exprimés
De Rostolan, FN               :    1522   soit 13,4 % des votes exprimés
Camonin, LO                    :     280   soit  2,5 %  des votes exprimés
Prévot, UMP, UDF, SGA :   2354   soit 20,7 % des votes exprimés
Kondylis, PT                     :     185   soit   1,6 % des votes exprimés
Mouchel, PC                     :     521   soit   4,6 % des votes exprimés.

LO : Lutte ouvrière ; SGA : Ste Geneviève Autrement,  PT : Parti des travailleurs 

On peut aussi voir les résultats détaillés par bureau